Vous êtes ici

Formation : Le 68e stage aide moniteur EPMS

07 décembre 2018 - Fontainebleau (France)

Le 68e stage aide-moniteur entraînement physique militaire et sportif (EPMS) s’est déroulé du 15 octobre au 07 décembre 2018 pour 25 stagiaires militaires.

 

Leur formation, d’une durée de 7 semaines, se décompose en deux parties : une partie théorique avec des cours d’anatomie, physiologie et de psychopédagogie pour connaitre le fonctionnement du corps humain à l’effort et maitriser les principes de base en pédagogie. Puis, une partie pratique qui permet d’apprendre les fondamentaux des activités physiques militaire (PO, Méthode naturelle, CO) ainsi qu’un cycle de formation élémentaire aux techniques d’interventions opérationnelles rapprochées (TIOR) et un cycle de formation en préparation physique opérationnelle (PPO).

 

La formation est aussi axée sur la préparation physique avec des disciplines individuelles fondamentales telles que la course à pied et la musculation, associées à un cycle de sports collectifs pour connaitre les principes fondamentaux du football, rugby et badminton. Pour compléter la formation, un cycle de sport de combat préhension et percussion est réalisé pour accroitre les connaissances des aides-moniteurs militaires.

 

Ce stage permet d’appréhender le métier de spécialiste EPMS. Il permet de tenir le poste d’adjoint au moniteur ou moniteur-chef EPMS.

 

Leur stage a été ponctué par la commémoration du centenaire de la Grande Guerre. La 68e promotion a rendu les honneurs militaires à Fontainebleau et au CNSD lors des différentes prises d’armes.
A l’issu de ce stage, la majorité des aides-moniteurs reviendront en stage pour réaliser une autre formation de cursus EPMS : la Formation d’adaptation complémentaire qualifiante (FACQ). Cette formation leur permettra de réaliser en autonomie des séances simples de préparation physique au même titre qu’un cadre de contact de l’armée de Terre.

 

En effet, avec l’obtention de la FACQ, ils détiennent les mêmes prérogatives qu’un cadre de contact de l’armée de Terre. D’autres s’orienteront vers une carrière de sous-officier EPMS après avoir réussi l’agrément technique de moniteur EPMS.