Vous êtes ici

Le métier du maréchal-ferrant

Le métier du maréchal-ferrant

Ainsi que l’affirme le vieil adage : « Pas de pied, pas de cheval ! ». A ce titre, le rôle du maréchal-ferrant est d’une importance capitale aux conséquences immédiates sur le bien-être et les performances du cheval. Métier aussi ancien que difficile, il demande une excellente condition physique tout en exigeant un savoir-faire technique subtil pour réaliser des ferrures adaptées à chaque cheval. Aux ordres du sergent Franck, le peloton maréchalerie composé de quatre maréchaux-ferrants est responsable de la ferrure des 200 chevaux et poneys du CSEM et soutient aussi régulièrement certaines sections équestres militaires des environs (Paris, Olivet).