Vous êtes ici

Judo : Rassemblement de l'équipe de France militaire en Guyane

7-19 septembre 2017 - Cayenne (Guyane)

Pour la seconde année consécutive, l’équipe de France militaire de judo a réalisé un camp d'entraînement à Cayenne (Guyane) du 07 au 19 septembre 2017. Objectif pour les hommes du lieutenant–colonel Eric Ponsot, commandant de l'Ecole interarmées des sports : préparer les jeux mondiaux militaires prévus en Chine en 2019.

 

Les séjours en Guyane de l’équipe de France militaire sont appelés à se pérenniser : « Nous avons passé un protocole d’accord avec les forces armées en Guyane, pour bénéficier des rotations des avions qui font les relèves pour les opérations harpies. Nous allons participer aux jeux mondiaux et la Guyane disposant des mêmes conditions climatiques que la chine, c’est l’endroit idéal pour la préparation de nos athlètes » ajoute le lieutenant-colonel Eric Ponsot qui connait bien la Guyane pour y avoir séjourné pendant 3 années. Il connait également très bien le judo guyanais puisque durant cette période, il était responsable du Centre de Perfectionnement Sportif de la ligue de judo. L’adjudant chef Fabrice Guilley qui menait déjà la troupe l’an dernier, part satisfait de ce nouveau séjour : « Nous avons du nous adapter aux circonstances, mais l’accueil a été une nouvelle fois très chaleureux. Vous avez à la ligue, une nouvelle équipe jeune et dynamique qui, avec plus d’expérience, a les moyens de faire du bon travail si elle s’est encore mieux se structurer et s’appuyer sur l’ensemble de ses membres ». Le gendarme  Silvia Place de la compagnie de Nancy, médaillée des championnats du monde militaires par équipes en suisse explique que ce séjour en Guyane commence à porter ses fruits dans le cadre de la préparation aux jeux mondiaux « En tant qu’athlète, encaisser le décalage horaire et enchainer un entrainement à la descente de l’avion c’est très compliqué. Ca peut arriver en compétition. Habituellement on a un ou deux jours pour récupérer, mais on n’est pas à l’abri de complications aux niveaux des vols, comme ça a été le cas, à cause de l’ouragan Irma ». Les 12 militaires ont apprécié leur séjour qui comprenait, entre autres : quatre jours de stage à Suzini, une animation à Saint-Laurent du Maroni et des marches sur les sentiers du littoral.